Mes essais – Marqueterie de paille

Quand je vous dis que je suis une véritable touche à touche, je vous le prouve une fois de plus, avec l’article d’aujourd’hui.

Il y a fort longtemps j’ai fait de la marqueterie de paille, pourquoi je n’en fais plus maintenant, car il me manque un outil qui est très très utile à la réalisation de cet art.

Avant de rentrer plus en détail dans la marqueterie de paille, commençons par la base : la marqueterie mais qu’est ce que c’est ???

Définition marqueterie

Définition tirée du Larousse : « Ouvrage de bois de rapport, accessoirement de métal ou d’autres matières de diverses couleurs, appliqué sur de la menuiserie par feuilles minces ou placages formant divers dessins. »

Marqueterie de paille

Définition de la marqueterie de paille prise sur ArtisanArt : « La marqueterie de paille, née en Europe au XVIIème siècle, est un artisanat d’art en train de renaître, mais encore peu connu du grand public. Plus insolite que la marqueterie de bois, elle consiste à recouvrir des objets avec des plaquages de fétus de paille de seigle. Avec un savoir-faire unique, employant une matière naturelle plutôt rustique, la petite vingtaine de marqueteurs de paille en activité aujourd’hui en France sublime les objets qu’ils travaillent. »

Tout d’abord pour faire de la marqueterie il faut bien sur de la paille, que j’avais acheté auprès d’un spécialiste en Bourgogne.
Ci dessous des brins de pailles colorés, qu’il faut fendre en deux, puis les aplatir grâce à un plioir. Une fois les brins aplatis, il faut les coller sur un support grâce à de la colle.

Pour découper les brins de pailles j’utilise un scalpel, l’objectif est de coller bord à bord les brins sur un support, qui vont être encore aplatis grâce au plioir.

Pour réaliser mes personnages présents sur les photos ci-dessous, j’ai d’abord collé des brins de paille sur du papier, que j’ai ensuite découpé dans les formes voulues pour ensuite les assemblés sur du bois.

Et enfin pour que tout s’aplatisse parfaitement j’utilise une presse, qui est d’ailleurs l’outil qu’il me manque actuellement.

Ci dessous quelques unes de mes réalisations.

marqueterie de paille

marqueterie de paille geisha

marqueterie de paille

Pour aller plus loin

Une des maitres en la matière est Lison de Caunes, qui a un atelier de marqueterie de paille à Paris. Vous pouvez la retrouver sur son site www.lisondecaunes.com

A travers cette petite vidéo vous découvrirez son atelier parisien.

Vous pouvez également découvrir Lison de Caunes grâce au podcast Où est le beau?-Episode#56

Rien que de vous présenter cette activité je me dis que je devrais vraiment retrouver une presse afin de pouvoir refaire de la marqueterie, surtout que maintenant j’ai de la place pour l’entreposer.

Bonne découverte à toutes et à tous.

7 commentaires sur “Mes essais – Marqueterie de paille

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :